1.7.05

UN HOMME EST MORT


Entre les guerres civiles, les dictateurs à la botte, le pétrole et les trafics en tous genre, François Xavier Verschave avait entrepris la tâche immense et ingrate de nous informer sur le rôle de la France en Afrique. Exigeant et méticuleux, homme de coeur et d'espoir, derrière le bonhomme tranquille se cachait un farouche militant anti-injustice, dirigeant de l'association Survie et auteur de livres incontournables pour qui veut comprendre l'Afrique. Plus ici. Il nous a quitté ce 29 juin.

1 Comments:

Anonymous Matjules said...

http://francafric.free.fr

En souvenir du travail et des échanges que j’ai eu le privilège de pouvoir construire avec François-Xavier, ce père en politique… que je n’aurai définitivement pas assez vu. Notre ami Verschave nous laisse tous orphelins. Il nous revient désormais de faire vivre son combat démocratique pour l’éternité.

24 octobre 2005 à 00:34  

Enregistrer un commentaire

<< Home